Juvénile

Vous souvenez-vous de ma rencontre avec une famille Hibou ?

Nous avons eu la chance des les revoir, quelques semaines plus tard, toujours à la tombée de la nuit.
Enfin… pas toute la famille, seulement les ados.
Les grincements étaient stridents, très proches, alors nous avons à nouveau cherché et voici ce que nous avons trouvé, dans un cerisier :

Hibou

Il y avait décidément beaucoup trop de bruit pour qu’il ne provienne que de ces deux-là, mais nous n’arrivions pas à distinguer d’autres formes.

La première fois que nous les avions entendus, nous pensions qu’il y en avait trois.
Les yeux écarquillés nous cherchions le troisième quand soudain, l’un d’eux a quitté le cerisier pour se percher complètement à découvert :

Hibou

Un second l’a rejoint quelques secondes plus tard :

Hibou

Puis un troisième, puis un quatrième… Cinq petits hiboux au total sont venus s’aligner sur ce grillage, les uns après les autres.
Puis d’un coup, comme répondant à un signal silencieux, ils sont repartis très vite, l’un après l’autre, pour leur chasse nocture.

Le lendemain, dans la journée, nous les avons recherchés dans les cerisiers…
Et nous les avons retrouvés :

Hibou


Hibou


Hibou


Hibou

Ils n’étaient pas très farouches et se sont volontiers laissés prendre en photos, ils bougent beaucoup, contrairement aux adultes, ce qui leur donne un air de clowns :

Hibou

Suivez le lien pour voir l’album complet de cette rencontre avec la famille Hibou.

2 réflexions sur « Juvénile »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.